31.10.2014
20:33
2.2°C
vahelduv Aujourd’hui
-3..5°C
vahelduv Demain
3..8°C
vihm Après-demain
3..11°C
 
MES PRÉFÉRENCES
Page non trouvée

Facts about Tallinn

1 Selon la loi de Tallinn au moyen âge, un serf qui s’enfuyait de chez son maître et qui réussissait à vivre un an et un jour caché dans la ville était considéré comme libre.
2 L’œuvre d’art la plus célèbre de Tallinn est la « Danse macabre » de Bernt Notke, une scène sinistre montrant des gens dansant avec des squelettes. Couvrant tout un mur, cette peinture est exposée dans l’église Saint-Nicolas.
3 L’une des rues les plus étroites de la Vieille Ville, la rue du Chas de l’Aiguille, a été ensevelie sous les décombres par des bombardements pendant la deuxième Guerre mondiale et est demeurée cachée par l’aménagement paysager pendant plus de 60 ans, avant d’être dégagée et restaurée comme mémorial en 2008.
4 Neitsitorn (la tour de la Vierge), une des tours de défense de Tallinn, a reçu son nom à cause d’une plaisanterie datant du moyen âge : elle abritait en réalité une prison pour les prostituées.
5 Cachée au dernier étage du Sokos Hotel Viru de Tallinn, une salle de radio a recueilli, dans les années 1970 et 1980, les messages codés envoyés par les ambassades soviétiques dans les pays nordiques, pour les transmettre à Moscou.
6 Au moyen âge, le Conseil de la Ville employait un bourreau à plein temps. Comme les habitants superstitieux considéraient qu’il était de mauvais augure de le heurter par mégarde, il était obligé de porter une cape rouge vif pour marcher dans les rues.
7 Dans la Vieille Ville historique de Tallinn, la plus longue rue s’appelle rue Longue (« Pikk »). Pikk est parallèle à la rue la plus large, qui sans surprise s’appelle rue Large (« Lai »).
8 Tallinn se situe à peu près à la même latitude que Stockholm.
9 Durant les nuits blanches, fin juin, le ciel de Tallinn reste clair de quatre heures du matin à onze heures du soir.
10 Une forteresse construite en bois sur la colline de Toompea vers le xe ou le xie siècle a sans doute été la première structure de ce qui est plus tard devenu Tallinn. Le château de Toompea se dresse désormais sur cet emplacement.
11 Tallinn accueille le principal centre de recherche de l’OTAN pour la cyber-défense.
12 Un sous-marin de construction britannique et datant des années 1930, le Lembit, l’une des rares reliques de la marine estonienne d’avant-guerre, est accessible aux visiteurs dans le Port des hydravions.
13 La plus ancienne construction conservée dans la ville est le monastère dominicain, qui date de 1246. En été, sa cour se transforme en musée.
14 L’une des attractions les plus insolites pour les touristes est la prison soviétique de Patarei, une sinistre forteresse entourée de tours de garde et de barbelés. La prison est restée dans le même état depuis sa fermeture en 2004.
15 De nombreux restaurateurs de Tallinn ont le sens de l’originalité, en particulier dans leurs sélections de viandes. Parmi les plus exotiques, citons l’ours mariné, le curry d’élan et la fricassée d’antilope.
16 Les deux plus grosses tours d’artillerie de Tallinn sont appelées « Paks Margareta » (« La Grosse Margareth »), apparemment du nom d’un canon qui se trouvait là, et « Kiek in de Kök » (« Un coup d’œil dans la cuisine »), une référence à la vue qu’on avait depuis le sommet de cette tour. Aujourd’hui, toutes deux sont des musées.
17 Un des lieux les plus romantiques de Tallinn est le passage Sainte-Catherine, ruelle attractive où les artisans créent et vendent vitraux, poteries, bijoux, édredons, articles en cuir ou chapeaux.
18 Pendant la plus grande partie de son histoire, Tallinn a été connue dans le reste du monde sous son nom allemand, Reval.
19 Un reportage présenté en 2008 par Discovery Channel a placé Tallinn parmi les 10 premières villes du monde pour l’accès gratuit à Internet par wifi.
20 Le drapeau national du Danemark est originaire de Tallinn. Selon la légende, il est descendu des cieux durant la bataille au cours de laquelle les Danois ont conquis la colline de Toompea, en 1219.
21 Il reste aujourd’hui environ 1,9 km des hauts remparts de pierre calcaire qui entouraient Tallinn au moyen âge. L’ensemble conserve 20 tours de défense et des fragments de deux des portes de la ville.
22 Avec ses 314 mètres, la tour de télévision de Tallinn est le plus haut édifice d’Estonie. De la plateforme située à son sommet, on aperçoit par temps clair la côte de Finlande.
23 Les yeux du monde ont été rivés sur Tallinn en 1980, quand la ville a accueilli les épreuves de voile des Jeux olympiques de Moscou.
24 Tallinn n’est qu’à 85 km de Helsinki. Le voyage en ferry entre les deux villes prend deux heures, voire moins.
25 En 1284, Tallinn est devenue membre de la Ligue hanséatique, un réseau de villes qui dominait le commerce en Europe du Nord au moyen âge.
26 Tallinn est une ville dotée de plages. Dans le district de Pirita, immédiatement voisin du centre-ville, une plage de sable s’étend sur 2 km le long de la baie de Tallinn.
27 À l’époque soviétique, Tallinn et l’Estonie du Nord étaient le seul endroit d’URSS où les habitants pouvaient capter des programmes de télévision occidentaux.
28 La plus ancienne mention de Tallinn remonte à 1154, quand le cartographe arabe Al-Idrisi l’a inscrite sur sa carte du monde connu.
29 Un des plus célèbres symboles de Tallinn est la girouette du « Vieux Thomas », perchée au sommet de la tour de l’Hôtel de Ville. L’original date de 1530.
30 Au moyen âge, les portes de la ville de Tallinn étaient soigneusement fermées tous les soirs à neuf heures. Quiconque traînait dans les rues après cette heure sans une bonne raison était conduit en prison.
31 La Vieille Ville de Tallinn a été inscrite en 1997 au Patrimoine mondial de l’UNESCO, comme « exemple exceptionnellement complet et bien conservé de ville marchande de l’Europe du Nord au moyen âge ».
32 La population de Tallinn compte à peine plus de 400.000 personnes. Environ 30 % des 1,34 millions d’habitants du pays vivent là.
33 Le célèbre palais de Kadriorg, terminé en 1718, a été construit sur ordre du tsar de Russie Pierre-le-Grand.
34 Chaque année, en novembre-décembre, Tallinn accueille le Festival cinématographique des Nuits noires, le plus important événement cinématographique dans les Pays baltes.
35 Un puits public situé dans la Vieille Ville de Tallinn a été surnommé le « Puits aux chats » à cause de l’habitude qu’on avait, au moyen âge, d’y jeter les chats errants. Les habitants croyaient que cette pratique contribuait à empêcher un certain démon d’inonder la ville.
36 Tallinn est une destination populaire pour les croisières : plus de 300 navires s’y arrêtent chaque année.
37 Sur la place de l’Hôtel de Ville, une pierre circulaire marque le seul emplacement d’où sont visibles les sommets des cinq clochers médiévaux de la ville.
38 La légende prétend que la colline de Toompea, l’une des parties de la Vieille Ville de Tallinn, est en réalité un tertre funéraire surmontant la sépulture du héros mythologique estonien Kalev.
39 En 2003, les ouvriers d’un chantier de construction ont mis à jour un système de tunnels souterrains défensifs datant du xviie siècle et situés juste à l’extérieur des remparts de la Vieille Ville.
40 Les archives indiquent que les marchands de la Fraternité des Têtes-Noires ont installé un épicéa sur la place de l’Hôtel de Ville, en faisant l’un des tout premiers arbres de Noëls publics d’Europe.
41 La panthère de l’Amour, l’une des principales attractions du zoo de Tallinn, est si rare qu’il n’en existe plus que trente ou trente-cinq individus dans le monde.
42 Le plus ancien café de Tallinn, « Maiasmokk » (« Le Bec fin »), est ouvert depuis 1864.
43 Chaque hiver, la place de l’Hôtel de Ville de Tallinn accueille pour plusieurs semaines un marché de Noël raffiné, où les visiteurs peuvent acheter des cadeaux, écouter des concerts, rencontrer le Père Noël ou boire du vin chaud épicé.
44 Tous les ans au mois de juin a lieu à Tallinn le Festival de la Vieille Ville, le plus important de tous les événements à thématique médiévale organisés dans la ville.
45 Pendant la deuxième Guerre mondiale, les habitants de Tallinn ont utilisé certains des souterrains de la Vieille Ville pour s’abriter des bombardements. Depuis mars 2010, ces souterrains sont devenus une attraction touristique.
46 La boisson symbole de la ville est le « Vana Tallinn », une liqueur douce conçue dans les années 1960. On la boit habituellement pure ou dans le café.
47 Le rejet par l’Estonie du joug soviétique, souvent appelé la « Révolution chantante », tire son nom des événements de masse, liés aux chants populaires, qui se sont déroulés à Tallinn sur l’Esplanade du chant durant l’été 1988.
48 Le fameux appareil photo Minox, accessoire obligatoire des films d’espionnage à l’époque de la Guerre froide, a été inventé à Tallinn dans les années 1930.
49 L’un des principaux employeurs de réputation internationale installés à Tallinn est Skype. Ce système populaire de téléphonie par Internet a été développé en Estonie.
50 L’aéroport international Lennart Meri de Tallinn n’est qu’à 4,5 km du centre-ville. Quand les conditions de circulation sont bonnes, dix minutes suffisent pour rejoindre en taxi un hôtel situé dans le centre.
51 Le système de trams de Tallinn date de 1888.
52 La Pharmacie du Conseil, située sur la place de l’Hôtel de Ville, est la plus ancienne pharmacie d’Europe à avoir fonctionné sans discontinuer. Elle est ouverte depuis 1422.
53 L’Hôtel de Ville de Tallinn, construit entre 1402 et 1404, est le mieux conservé de tous les hôtels de ville d’Europe du Nord.
54 De 1549 à 1625, l’église Saint-Olav, avec sa flèche culminant à 159 mètres, a été le bâtiment le plus haut du monde entier.
55 La Fête estonienne du chant et de la danse a lieu à Tallinn tous les cinq ans ; elle rassemble l’un des chœurs les plus nombreux du monde, comptant généralement environ 30.000 chanteurs.
56 En 2011, Tallinn a été Capitale européenne de la Culture.
57 À Tallinn, les ramoneurs portent toujours des uniformes vieillots, datant du xixe siècle. Toucher leurs boutons de cuivre est réputé porter bonheur.
58 À l’époque soviétique, à Tallinn, le KGB utilisait la haute flèche à structure métallique surmontant l’église médiévale Saint-Olav comme tour de transmission radio.
Web solution by Wiseman